on reste en suspens

Par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets.

Revue de presse du 16 au 22 mars

Au N-B:
Le droit de grève des travailleurs des foyers de soins est suspendu jusqu’au 17 avril; les partis d’opposition font front commun en faveur de l’arbitrage exécutoire, mais Higgs reste campé sur ses positions en citant le risque de hausses trop élevées.

Le Stade de l’Université de Moncton portera désormais le nom de Stade Croix-Bleue Medavie, suite à un don de 1 M$ fait par l’entreprise à la campagne Évolution.

La FJFNB demande au gouvernement de redoubler d’efforts pour améliorer les services en santé mentale pour les élèves des écoles de la province; la bureaucratie complique l’accès aux soins et les ressources manquent sur le terrain, en soins comme en sensibilisation.

Une série de «faits» sur les coûts de la taxe carbone pour les ménages du N-B paraît sur le site du gouvernement; le document ne mentionne pas les bénéfices qui seront versés aux ménages, ni les revenus supplémentaires dans les coffres de la province.

Les infirmières praticiennes qui oeuvrent dans le secteur privé perdent soudainement l’accès aux spécialistes du réseau de santé pour référer leurs patient.e.s.

Les intervenant.e.s du milieu dénoncent le manque de contact entre les cultures au Campus de Moncton, où les étudiant.e.s internationaux forment le quart de la population étudiante.


Ailleurs au Canada:
35 000 stagiaires québécois lancent une grève générale pour protester contre le manque d’action du gouvernement envers la rémunération de tous les stages étudiants.

En réponse à la gestion du dossier SNC-Lavalin par le gouvernement Trudeau, l’opposition force une session de 30 heures de votes sur l’adoption du budget fédéral.

L’élection est déclenchée en Alberta; les analyste ne donnent pas cher de la peau de la première ministre sortante et du NPD face à une droite unie derrière Jason Kenney.

Les nouveaux arrivants comptent pour 80% des 528 000 nouveaux citoyens recensés au pays en 2018, qui fut une année de croissance record.


De par le monde:
En Algérie, le président Bouteflika cède à la volonté populaire et retire sa candidature pour un 5e mandat à la tête du pays, repoussant indéfiniment les élections; le peuple reste mobilisé contre le maintien forcé du «système», après un mois de manifestations.

L’ex-président du Brésil, Michel Temer, est arrêté dans le cadre d’une vaste enquête sur la corruption, pour avoir détourné des milliards sous la forme de pots-de-vin.

Un cyclone fait plus de cinq cent victimes au Mozambique et au Zimbabwe, où des milliers de personnes doivent encore être secourues dans les zones inondées; la menace du choléra s’ajoute aux malheurs de la population.

Six jours après que 50 fidèles musulmans réunis dans deux mosquées de Christchurch aient été abattus par un suprématiste, la Nouvelle-Zélande interdit les armes d'assaut.

La première ministre Theresa May obtient le report la sortie britannique de l’Union européenne au 12 avril; dans l’attente d’une entente de sortie de moins en moins probable, une pétition recueille deux millions de signatures en deux jours pour l’annulation du Brexit.

Nous joindre

Heures de bureau de la FÉÉCUM
De 8h à 16h du lundi au vendredi
Local B-101 du Centre étudiant

Adresse postale
La Fédération des étudiantes et étudiants du Campus universitaire de Moncton
Centre étudiant
Centre universitaire de Moncton
Moncton, NB
E1A 3E9

Téléphone: 506-858-4484
Télécopieur: 506-858-4503