on y va plein gaz

Par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets.

Revue de presse du 30 mars au 5 avril

Au N-B:
L’Université de Moncton repousse le dépôt de son budget 2019-2020 face à l’incertitude entourant les coupures annoncées au dernier budget provincial; les étudiant.e.s pourraient voir la hausse des droits de scolarité dépasser les 5% prévus.

Le taxe fédérale sur le carbone, imposée en l’absence d’un plan pour le changement climatique, est entrée en vigueur le 1er avril dans quatre provinces.

Le chef du parti progressiste-conservateur fédéral, Andrew Scheer, vient au N-B critiquer la taxe carbone, qu’il juge inefficace, et promet de l’abolir s’il est élu; Blaine Higgs lui fait écho.

Moncton emboîte le pas à Edmundston et Halifax en déclarant officiellement l’état d’urgence climatique.

Une infirmière de la Moncton Hospital est sous enquête criminelle pour avoir administré des médicaments à des patientes enceintes sans leur consentement.

Un député cause l’émoi en suggérant l’abandon de la prière qui marque le début de chaque session de l’Assemblée législative; Higgs et Austin souhaitent garder la tradition.

Un ancien de la Faculté d’ingénierie fait un don de 1 million $ à l’Université de Moncton.

Le don d’organe est devenu implicite en N-É, avec droit de refus, et le N-B étudie maintenant la possibilité d’imiter sa voisine.


Ailleurs au Canada:
Une étude d’Environnement Canada détermine que le Canada se réchauffe deux fois plus vite que la moyenne planétaire.

Les critiques se multiplient face au projet de loi sur la laïcité défendu par le gouvernement caquiste de François Legault, dénoncé comme ciblant démesurément les minorités.

La Ligue canadienne de hockey féminin est subitement dissoute; les joueuses prises au dépourvu cherchent où poursuivre leur carrière.

Une nouvelle manche s’ouvre dans le scandale SNC-Lavalin, alors que l’ex-procureure générale Jody Wilson-Raybould est ciblée par des accusations de tentative d’ingérence envers son successeur.

Le gouvernement Ford espère couper 3500 postes d’enseignant en quatre ans - ou 3% du corps enseignant de l’Ontario - dans le but de réaliser des économies de 851 millions$.


De par le monde:
Grâce à des investissements en énergie solaire et éolienne, et un recul des énergies fossiles, l’Allemagne réduit ses émissions d GES de 4,2% en une année.

Après le départ du président Bouteflika, qui a cédé à la pression populaire, les manifestations continuent en Algérie, pour exiger le départ de sa garde rapprochée.

Les gilets jaunes se rassemblent pour un 20e samedi de manifestations en France.

Le 80e anniversaire de la fin de la guerre civile en Espagne, qui marque le début de la dictature franquiste, oppose les visions démocrates et autoritaristes dans le pays.

Le génocide rwandais prenait fin il y a 25 ans; un survivant raconta sa fuite au Canada.

Nous joindre

Heures de bureau de la FÉÉCUM
De 8h à 16h du lundi au vendredi
Local B-101 du Centre étudiant

Adresse postale
La Fédération des étudiantes et étudiants du Campus universitaire de Moncton
Centre étudiant
Centre universitaire de Moncton
Moncton, NB
E1A 3E9

Téléphone: 506-858-4484
Télécopieur: 506-858-4503