La Fédération des étudiantes et étudiants du Campus universitaire de Moncton

revue83

Revue de presse du 11 mars par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets; aucune position officielle du C.A. de la FÉÉCUM ne devrait en être interprétée.

En début de semaine, le recteur Raymond Théberge a sollicité un second mandat à la tête de l’Université de Moncton (Acadie Nouvelle). M. Théberge, dont le présent mandat se termine le 31 mai 2017, s’est dit enthousiaste à l’idée de poursuivre et de mener à terme le travail amorcé en lien avec la planification stratégique qui doit aboutir en 2020 (UMoncton).

ontariogratuit

Texte de réflexion par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets; aucune position officielle du C.A. de la FÉÉCUM ne devrait en être interprétée.

Plusieurs furent surpris d’entendre que la gratuité scolaire figurait parmi les objectifs de l’Ontario, quand son budget 2016-2017 fut déposé. Tout le monde ne pourra bénéficier de cette « largesse » gouvernementale, mais dans les cas où le revenu familial se situe sous les 50 000$, oui (Radio-Canada). Si la mesure est adoptée par le Parlement, « la plupart des étudiants auront ainsi des dettes moindres qu’en vertu du système actuel ».

revue82

Revue de presse du 4 mars par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets; aucune position officielle du C.A. de la FÉÉCUM ne devrait en être interprétée.

Les élections de la FÉÉCUM se sont déroulées en début de semaine, et grâce à une participation record de 41% de la masse étudiante, un nouveau groupe a été choisi pour représenter la population étudiante de notre campus: Roxann Guerette (présidente), Tristian Gaudet (VP exécutif), Firas Salti (VP académique) et Alexandre Cédric Doucet (VP interne) entreront en poste le 1er avril prochain (Acadie Nouvelle). L’enjeu des stages non-rémunérés a tenu le devant de la scène pendant toute la campagne, alors on peut s’attendre à voir du mouvement de ce coté au cours des prochains mois.

executif2016 2017

Les nouveaux membres du conseil exécutif de la Fédération des étudiantes et étudiants du Campus universitaire de Moncton (FÉÉCUM) débuteront bientôt (le 1er avril 2016) leur mandat pour la prochaine année académique. Pendant deux jours consécutifs, les étudiant.e.s du campus de Moncton ont exercé leurs droits démocratiques par l’entremise d’Internet, une stratégie qui assure l’accès au vote à un plus grand nombre de membres, maximisant ainsi la participation aux élections de la Fédération étudiante. Cette année, 1337 étudiant.e.s ont voté, représentant 41% de la masse étudiante, un nouveau record en termes de taux (le précédant se chiffrant à 37,44% avec 1375 étudiant.e.s votant en 2008). Le président d’élection, Sébastien Lord remet le crédit aux candidat.e.s : « Ils et elles ont fait belle campagne et ont su éveiller les esprits et allumer les passions quant à des dossiers chauds auxquels la Fédération doit s’attaquer. »

prometheus operation

Texte de réflexion par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets; aucune position officielle du C.A. de la FÉÉCUM ne devrait en être interprétée.

L’appendice, ce petit bout de chair à l’extrémité du gros intestin, a déjà eu une utilité pour l’humain. Aujourd’hui, cependant, son rôle est devenu négligeable au point où son ablation est une opération de routine, sans réelle conséquence. Tous les systèmes ont un – ou plusieurs – appendices de la sorte et, dans les situations difficiles ou problématiques, il peut convenir de s’en débarrasser.

revue81

Revue de presse du 26 février par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets; aucune position officielle du C.A. de la FÉÉCUM ne devrait en être interprétée.

Premier flashback de la semaine : une publicité « osée » de recrutement de l’Université de Moncton, après avoir reçu plus de 200 000 visionnements sur le web, s’attire l’attention d’un comité d’attribution d’un prix international (Radio-Canada). Le groupe qui remet ce prix, Kira Academic, est une entreprise privée vendant des services de recrutement et d’admission par vidéoconférence aux universités… mais si ce n’est pas un Oscar, c’Mest quand même une marque de reconnaissance de l’impact de la stratégie déployée l’an dernier, qui a fait bondir les nouvelles inscriptions canadiennes (Acadie Nouvelle). L’Université en compterait 126 de plus que l’année dernière à pareille date; les inscriptions en provenance des écoles secondaires du N-B seraient également à la hausse.

debat photo

Manqué le débat électoral? Le voici :

bugetparticipatif

Les voici, les projets sur lesquels VOUS voterez, chers étudiants et chères étudiantes, sur le même bulletin de vote que l’élection générale de la FÉÉCUM le 29 février et 1er mars prochain. Votez pour tous ceux que vous voulez voir financer, ou votez stratégiquement, mais la FÉÉCUM s’engage à financer celui qui reçoit le plus de votes, puis le prochain qui se finance encore, jusqu’à concurrence de 20 000$.

revue80

Revue de presse du 19 février par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets; aucune position officielle du C.A. de la FÉÉCUM ne devrait en être interprétée.

Un rapport de la CESPM daté de la fin janvier, a été porté à notre attention ces derniers jours. On y constate en effet une baisse de l’ordre de 37,8% dans les inscriptions en Sciences humaines au cours de la dernière décennie, dans les universités du N-B. En regardant les chiffre dans les provinces voisines, on fait un constat semblable, à plus ou moins un ou deux points de pourcentage près. Des responsables de programmes dans nos universités disent fréquemment entendre les jeunes (surtout nouvellement inscrits) questionner la valeur des sciences humaines et des arts, qui sont perçues comme « inutiles et ne permett[ant] pas de décrocher un emploi » (Radio-Canada).

slides

(Budget participatif? L'information que vous avez peut-être manquée.)

La semaine prochaine, nous annoncerons la liste officielle des projets qui ont été retenus pour paraitre au bulletin de vote tenu en même temps que les élections générales de la FÉÉCUM le 29 février et 1 mars prochains. Mais d’abord, parlons eu peu des projets qui n’ont PAS été retenus. C’est peut-être le vôtre et vous méritez une explication.

revue79

Revue de presse du 12 février par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets; aucune position officielle du C.A. de la FÉÉCUM ne devrait en être interprétée.

Avez-vous quelques heures devant vous sans trop savoir quoi en faire?

Googlez «right fiers».

rogerjokes

Texte de réflexion par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets; aucune position officielle du C.A. de la FÉÉCUM ne devrait en être interprétée.

Le discours du budget 2016 en aura surpris plusieurs.

Pas que l’on ait reçu des coups auxquels on ne s’attendait pas, mais plutôt parce qu’on n’a pas reçu des coups auxquels on s’attendait. Si j’étais un punching-bag, ça cadrerait parfaitement avec ma définition d’une bonne journée, mais puisque je n’en suis pas un, j’en demeure quelque peu perplexe.

educplume

Communiqué de l'AÉÉSÉUM, publié sur son site le 4 février 2016

En tant que membres de l’exécutif de l’AÉÉSÉUM, nous sommes très déçus de la situation dans laquelle se trouve actuellement 18 de nos membres qui se verront retirés du baccalauréat en éducation à la fin de la session académique en raison de leur insuccès dans l’atteinte du seuil exigé pour les 9 tâches du test de compétences langagières en français.

revue78

Revue de presse du 5 février par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets; aucune position officielle du C.A. de la FÉÉCUM ne devrait en être interprétée.

La semaine s’est ouverte sur le budget provincial, portant l’espoir d’un peu plus de clarté sur les intentions du gouvernement Gallant dans une multitude de dossiers. Il faut dire que le doute planait sur l’aboutissement de la Révision stratégique des programmes et que des craintes légitimes demeuraient quant aux coupures possibles. Rien n’en fût : le gouvernement a bien coupé dans la fonction publique, mais pour le reste, il a augmenté ses revenus en haussant de 2% la TVH et en augmentant l’imposition des grandes entreprises (Radio-Canada). La santé et l’éducation furent largement épargnés.

budget2016

0% d’augmentation au financement des universités; les droits de scolarité pourront augmenter

Suite au dépôt du budget du Nouveau-Brunswick, la Fédération des étudiantes et étudiants du Campus universitaire de Moncton (FÉÉCUM) se dit déçue du manque d’importance accordée à l’éducation postsecondaire par le gouvernement provincial et ce malgré les garanties données par celui-ci que l’éducation dans son ensemble serait « protégée ». Le gel du financement des universités sera maintenu une autre année, et les droits de scolarité pourront augmenter jusqu’au plafond imposé de 2%*. Le réinvestissement dans l’aide financière aux étudiant.e.s devra, quant à lui, se faire attendre jusqu’à ce que des consultations supplémentaires aient lieu. Raison de s’alarmer pour le mouvement étudiant.

coupefeecum16 4a

C'est vendredi dernier, sous la neige, que diverses équipes participant à la Coupe FÉÉCUM jouaient les détectives afin de résoudre un « meurtre » sur le campus. Qui, comment, quand et pourquoi? Malgré les inscriptions, seulement Admin, Art dramatique, Arts & Sciences sociales, Logements, et la Résidence Lefèbvre se sont présentés pour cette 4e épreuve de la Coupe, et ces équipes seront bien récompensées au classement cumulatif, comme vous le verrez.

revue77

Revue de presse du 29 janvier par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets; aucune position officielle du C.A. la FÉÉCUM ne devrait en être interprétée.

Cette semaine se conclut sur une note encourageante pour ce qui est de l’éducation – incluant, sans équivoque, le postsecondaire pour une fois – alors que le Premier ministre Brian Gallant annonçait durant son discours annuel sur l’état de la province son intention de créer un fond pour l’éducation qui « va permettre au gouvernement de faire des investissements importants en éducation, en formation et en recherche » (Radio-Canada). Gallant aurait dit que le Fonds « permettra d’investir des montants records […] en éducation postsecondaire » (CTV). Modérons nos transports quand même, car ce Fonds n’étant pas encore en place, et encore moins opérationnel, ces investissements se trouvent encore quelque part dans le lointain futur. Faudra encore passer au travers du 2 janvier.

degel

Texte de réflexion par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets; aucune position officielle du C.A. de la FÉÉCUM ne devrait en être interprétée.

L’expression consacrée veut qu’après tout gel, vienne le dégel : or la chose approche semblerait-il à grands pas pour les étudiantes et étudiants du N-B. Et puisque le budget provincial tombe au début février cette année, la dégelée s’en vient drôlement plus vite qu’à l’habitude…

Sans compter que nous sortons d’une année de gel non-financé des droits de scolarité, ce qui – comme je vous l’expliquais après le dernier budget – peut sembler une mesure positive pour les étudiant(e)s, mais qui contribue en fait à la hausse du coût des études (FÉÉCUM). Il y a lieu de douter que ce gel sera maintenu le 2 février prochain, mais quel genre de garantie contre les hausses le gouvernement prévoit-il pour protéger les étudiant(e)s des contrecoups?

signer

La FÉÉCUM et ses alliés veulent protéger l’avenir de l’éducation postsecondaire au N.-B.

Le front commun formé des étudiant.e.s, des professeur.e.s et de l’administration des trois campus de l’Université de Moncton, en réponse à la récente déclaration publique du premier ministre Brian Gallant qui a affirmé être déterminé à protéger l’éducation dans le cadre de son prochain budget, signait aujourd’hui un document conjoint faisant appel à la province d’accorder un financement adéquat à l’Université de Moncton qui lui permettra de gérer ses activités sans avoir à augmenter les droits de scolarité.

revue76

Revue de presse du 22 janvier par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets; aucune position officielle de la FÉÉCUM ne devrait en être interprétée.

Il ne fait pas très chaud par les temps qui courent, ce qui explique peut-être l’engouement pour l’ouverture d’un nouveau restaurant de cuisine africaine à Moncton, par un ancien de l’Université de Moncton (Acadie Nouvelle), qui a fait le tour des médias cette semaine. Nos yeux se sont tournée vers l’Afrique, aussi, suite à l’annonce d’un attentat terroriste sur un hôtel de Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, dans lequel les parents de 3 étudiants de l’Université de Moncton furent touchés (Acadie Nouvelle). Tous vont bien et seraient hors de danger, ce qui a de quoi nous réjouir, mais s’il était besoin d’avoir un peu d’encouragement pour ce faire, la Soirée internationale arrive à grand pas (Acadie Nouvelle).

Nous joindre

Heures de bureau de la FÉÉCUM
De 8h à 16h du lundi au vendredi
Local B-101 du Centre étudiant

Adresse postale
La Fédération des étudiantes et étudiants du Campus universitaire de Moncton
Centre étudiant
Centre universitaire de Moncton
Moncton, NB
E1A 3E9

Téléphone: 506-858-4484
Télécopieur: 506-858-4503