La Fédération des étudiantes et étudiants du Campus universitaire de Moncton

omnikinball

C'est vendredi dernier que se déroulait la 4e épreuve de la Coupe FÉÉCUM, un tournoi d'omnikin, ce jeu avec l'immense ballon, vous savez? Les équipes ont une bonne partie de plaisir, malgré les embûches multiples - un jeu méconnu (c'était un peu le but, une façon de niveler le terrain), des équipes sous-numériques qui ont dû aller recruter après l'heure de début, et une équipe manquant complètement à l'appel. Avec l'approbation des équipes présentes, la seule équipe SUR-numérique, celle d'Admin, pu se diviser en deux et remplir les trous dans l'horaire. Et on était prêt pour le jeu!

revue35

par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets

Coup de théâtre en fin de semaine dernière : fidèle à ses habitudes, l’UdeM révèle de l’information compromettante tard vendredi après-midi. Je ne sais pas si c’est dans l’espoir de passer inaperçu ou d’échapper au cycle médiatique, mais c’est raté! Donc, suite à une demande d’accès à l’information faite par Radio-Canada, l’UdeM révèle qu’elle a dépensé près de 570 000$ en frais d’avocat en l’espace de trois ans (Radio-Canada). La plus onéreuse des causes –et sans même se rendre devant les tribunaux- est celle opposant Serge Rousselle et Yvon Dandurand à l’UdeM dans l’affaire de la nomination de la vice-rectrice aux affaires étudiantes et internationales.

comiteconjoint

par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets

Je ne vous cache pas ma surprise, la semaine dernière, d’apprendre sur les ondes de Radio-Canada la formation d’un comité conjoint entre l’UdeM et les propriétaires de logements du quartier Sunny Brae, dont l’objectif était de trouver une solution aux dommages causés par les étudiants dans les logements hors-campus.

greveUNB2

par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets

Sous les appels répétés des politiciens de l’opposition qui réclament que le gouvernement intervienne pour régler les problèmes causés par le sous-financement des institutions d’enseignement postsecondaire, rendus douloureusement évidents par la course à la grève qui semble bien lancée dans les universités de la province, on est en droit de se demander si, d’une part, le gouvernement en fait effectivement assez, et deuxièmement si son nez a ou non sa place dans nos affaires.

fraisdavocat

La FÉÉCUM offre une solution depuis longtemps : Un poste d’Ombudsman

Plus tôt aujourd’hui, Radio-Canada révélait, suite à une demande une demande en vertu du droit d'accès à l'information, que dans les derniers trois ans, l’Université de Moncton aurait dépensé plus d’un demi-million $ en frais d’avocat. Pour la Fédération des étudiantes et étudiants du Campus universitaire de Moncton (FÉÉCUM), cette somme est démesurée et aurait pu être de beaucoup diminuée si l’Université détenait l’Ombudsman universitaire pour lequel les étudiants militent depuis longtemps, et qui, malgré les promesses du Recteur Théberge l’été dernier, tarde à se matérialiser.

revue34

par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets

C’est comme si tout avait dégelé d’un coup cette semaine, hein?

UNB est paralysée par une grève depuis le 13 janvier, et l’association des professeurs de Mount Allison a en main un mandat de grève en date du 15. Je vous épargne les détails car la majeure partie de l’actualité universitaire gravite autour de ces histoires et ce serait lourd à rassembler assez brièvement pour les besoins de la cause. D’ailleurs, un blogue récent vous décrit le tout en long et en large (FÉÉCUM).

greveUNB

par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets

 Well, ça va pâââs ben, comme on dit par che-nous…

Comme vous le savez, les profs d’UNB ont mis a exécution leur mandat de grève et ont formé les lignes de piquetage à compter de 7h30 lundi (L’Acadie Nouvelle). L’Université a immédiatement suspendu les cours à tous ses campus (à l’exception de quelques cours en ligne). Remarquez, la situation se détériorait depuis des semaines et les négociations – vous me passerez le mot – entre l’AUNBT (association des profs) et UNB ne menaient nulle part.

marchedieppe

Le 29 janvier, le Centre Étudiant a l'honneur d'accueillir quelques exposants du Marché de Dieppe. Chocolats, Chapati tunisienne, boulangerie française, spécialités chinoises et cafés, tout ça sous le toit du Centre Étudiant.  De ce fait nous tenons à vous inviter à cet événement qui aura lieu le mercredi 29 janvier entre 10h et 14h.

ca

Votre Fédération étudiante prévoit utiliser le Sommet sur la gouvernance du samedi 18 (au 63 de 10h à ±14h) pour soumettre, discuter et débattre de possibles changements constitutionnels dans le but de renforcir la démocratie au sein du mouvement étudiant à l’Université de Moncton. Par la suite, un retour sera fait sur les conclusions apportées au Sommet à l’Assemblée générale du mercredi 22 (11h30 au Coude), et il sera question des changements dans un référendum tenu pendant les élections générales de la FÉÉCUM. Cet article cherche à préparer le terrain en exposant les changements qui sont à l’étude.

evaluations

par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets

Je crois que le sentiment général de la communauté  étudiante à cet égard est un «oui» retentissant, et pour cause. Où sont les résultats? Où sont les conséquences? Où est Charlie? Où est le sérieux? Où est l’utilité?

Je vous le demande.

La vérité est que l’exercice imposé à la fin de chaque semestre sert à quelque chose : il sert à nourrir le dossier d’enseignement des profs de l’UdeM et, quand vient le temps de faire une demande de promotion ou de permanence, le résultat aux évaluations des années passées est un facteur pris en considération par le comité.

revue33

par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets

Nous v’là en quatorze! Bonne année!

Après deux semaines de stupeur alimentaire, l’actualité reprend vie : déjà nos politiciens annoncent leurs prédictions pour les élections provinciales de septembre prochain. Dans l’Acadie Nouvelle de lundi, Dominic Cardy entrevoit une «compétition entre trois partis», vu qu’Alward et les Bleus ont au moins le mérite d’être clairs et misent sur le développement des ressources naturelles, et que Gallant et les Rouges tournent en tout sens sans message clair. Catégorie «hilarant» : David Coon se donne «un E pour effort» en 2013…

UNBhiver

par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets

Je ne sais pas si on doit l’attribuer aux résolutions du nouvel an, mais les motions de grève se succèdent un peu partout ces derniers jours; la plupart du temps pour des raisons salariales, évidemment.

D’une part, les gouvernements sont, partout sur le globe, engagés dans une spirale d’austérité où le contribuable se sent comme le seul à défrayer les coûts du rattrapage économique. Et comme il en a de moins en moins dans ses poches, le contribuable contribue de moins en moins, et le gouvernement redonne dans l’austère. Et quand le gouvernement propose de serrer la ceinture – SA ceinture – pour donner l’exemple, ce sont les fonctionnaires de l’État, souffre-douleurs éternels du citoyen moyen, qui essuient les premiers des contrecoups de l’austérité.



La programmation complète disponible dans le Calendrier à droite de cette page.
bouledenoel

par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets

Noël approche sur la butte de Taillon
Les administrateurs font leur liste et
Le spectre Fontaine fait miroiter
De sordides rêves d’augmentations

umonctonleaks-notes

par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets, avec la permission de l'étudiant concerné

Il m’a été donné récemment d’assister la rencontre d’un comité de révision de note. Y étaient présents la direction et deux professeurs d’un côté de la table, et de l’autre côté l’étudiant et moi-même.

Avant la rencontre, l’étudiant m’a dit qu’il avait déjà rencontré la conseillère en harcèlement, qui lui avait conseillé de retarder le processus en raison de répercussions possibles sur la notation et l’évaluation d’autres professeurs. Malgré tout, il a choisi d’aller de l’avant. Ce n’est pas le choix le plus facile, vous l’imaginez.

revue32

par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets

On a été victimes d’un pseudo-scoop précoce en début de semaine, venant de l’Acadie Nouvelle, qui nous annonçait le développement prochain des terrains qui appartiennent à l’UdeM de l’autre côté de la Morton (L’Acadie Nouvelle). Je dis pseudo-scoop parce qu’il a fallu quelques jours pour que la nouvelle soit reprise par d’autres (Radio-Canada, CBC et Times & Transcript), et que l’Université, en somme, considère que le projet n’est pas encore assez avancé pour en faire tout un plat.

signaturepetition

Plus de 2500 citoyens et tous les membres du Forum des organismes acadiens ont signé


Le 25 septembre dernier, la Fédération des étudiantes et étudiants du campus universitaire de Moncton (FÉÉCUM) lançait une pétition intitulée « Cessons les coupures - Faisons de l'éducation un projet de société » pour interpeler la population du Nouveau-Brunswick sur la question de plus en plus urgente de l'éducation dans la province. Aujourd’hui vers 14h, la pétition aura été déposée à l’Assemblée législative de la province, avec l’appui des membres du Forum des organismes acadiens et de plus de 2500 citoyen ayant prêté leur signature au document.

udemdevelop1

par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets

Une nouvelle a un peu surpris la communauté universitaire hier, soit l’annonce d’un nouveau développement sur les terrains appartenant à l’Université de Moncton (L’Acadie Nouvelle) situés de l’autre côté de l’avenue Morton. Vous aviez peut-être remarqué que dernièrement les bois se sont éclaircis dans ces parages; vous en savez désormais la raison.

revue31

par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets

Vendredi dernier, alors qu’ils se réunissaient à Moncton, les membres du Forum de concertation des organismes acadiens ont apposé leur signature au bas de la pétition de la FÉÉCUM contre les coupures en éducation (L’Acadie Nouvelle). La pétition, qui avait son penchant anglophone (souffrant d’un grave manque de visibilité), a néanmoins trouvé dans la communauté francophone et acadienne la majorité de ses appuis, symbole d’une solidarité toujours bien vivante. L’Union fait la force!

planif2020-gris

par Raymond Blanchard, agent de recherche et projets

Le vers de Brassens s’applique bien à l’Université de Moncton, qui chemine effectivement avec une lenteur quasi-insupportable. Sauf que dans le cas de l’Université de Moncton, ça ne tient nullement de la comédie! Victime de sa nature, tout ce qui y est pressant un jour peut aisément tomber dans l’oubli le lendemain, parce que ceux et celles qui mènent le dossier passent à autre chose. C’est un peu comme passer son doigt dans de la mélasse - on ne voit pas le fond de l’assiette pour bien longtemps.

Nous joindre

Heures de bureau de la FÉÉCUM
De 8h à 16h du lundi au vendredi
Local B-101 du Centre étudiant

Adresse postale
La Fédération des étudiantes et étudiants du Campus universitaire de Moncton
Centre étudiant
Centre universitaire de Moncton
Moncton, NB
E1A 3E9

Téléphone: 506-858-4484
Télécopieur: 506-858-4503