La Fédération des étudiantes et étudiants du Campus universitaire de Moncton

La FÉÉCUM applaudit l’initiative, mais rappelle qu’il reste du travail à faire

14 avril 2016 : Suite à l’annonce du gouvernement du Nouveau-Brunswick que les étudiant.e.s issu.e.s de familles dont le revenu annuel est en deçà de 60 000$ par année, la Fédération des étudiantes et étudiants du Campus universitaire de Moncton (FÉÉCUM), dont une des priorités est l’accessibilité aux études, se dit heureuse de voir le problème de l’endettement excessif adressé pour les cohortes universitaires à venir, mais rappelle que la source du problème, et de plusieurs autres, reste le sous-financement de nos universités.

La présidente de la FÉÉCUM, Roxann Guerrette, applaudit évidemment l’action du gouvernement : « On vient de rendre l’éducation postsecondaire plus accessible à ceux et celles qui traditionnellement ne croient pas pouvoir entreprendre des études, et on réduit le fardeau de la dette étudiante sur les diplômés qui auront bénéficié du programme. Ça fait longtemps que la FÉÉCUM se bat pour ça, et c’est un acquis majeur. » La Fédération étudiante croit cependant que la source du problème, le sous-financement des universités, n’a pas été réglé. « Maintenant que l’on peut entreprendre des études avec un risque financier plus raisonnable, c’est le temps de travailler sur assurer la qualité de ces études, ce qui requiert des universités bien financées qui sont en mesure de se doter du meilleur corps professoral possible, d’infrastructures de marque, etc. » ajoute la présidente.

La FÉÉCUM soulève aussi les problèmes financiers auxquels font face les étudiant.e.s internationaux qui ne sont pas aidés par cette annonce, surtout dans la perspective où le Nouveau-Brunswick doit mousser l’immigration pour surmonter ses défis démographiques. « La ministre a tout de même déclaré que d’autres annonces en EPS allaient suivre, » révèle Mme Guerrette. « En espérant qu’elles seront toutes aussi historiques. »

La Fédération continuera de lutter pour un réinvestissement dans les universités, et attend avec impatience les détails du programme annoncé aujourd’hui pour en faire une analyse plus complète.

Nous joindre

Heures de bureau de la FÉÉCUM
De 8h à 16h du lundi au vendredi
Local B-101 du Centre étudiant

Adresse postale
La Fédération des étudiantes et étudiants du Campus universitaire de Moncton
Centre étudiant
Centre universitaire de Moncton
Moncton, NB
E1A 3E9

Téléphone: 506-858-4484
Télécopieur: 506-858-4503