La Fédération des étudiantes et étudiants du Campus universitaire de Moncton

La FÉÉCUM profite du Forum citoyen sur l'éducation pour interpeler les citoyens de la province

Le 23 septembre 2013

En marge du Forum citoyen sur l'éducation du 25 septembre prochain, la Fédération des étudiantes et étudiants du campus universitaire de Moncton (FÉÉCUM) lancera une pétition intitulée « Cessons les coupures - Faisons de l'éducation un projet de société » pour interpeler la population du Nouveau-Brunswick sur la question de plus en plus urgente de l'éducation dans la province. La SANB a d'ailleurs déjà conféré son appui à la pétition.

Le 18 septembre 2013

L'éducation comme projet de société mise à l'avant-plan par la FÉÉCUM

La Fédération des étudiantes et étudiants du campus universitaire de Moncton (FÉÉCUM) invite la population à un Forum citoyen pour discuter des enjeux entourant l'éducation comme projet de société. Ce forum, ouvert à tout le monde, aura lieu le mercredi 25 septembre au Soixante-Trois (Centre étudiant de l'Université de Moncton) de 13h à 16h, et inclura un débat des chefs politiques du Nouveau-Brunswick sur la question.

Citoyens et organismes francophones invités à participer à un débat de société

Le 17 juillet 2013

La Fédération des étudiantes et étudiants du campus universitaire de Moncton (FÉÉCUM) entreprend dans les prochains jours une tournée provinciale dans le but de promouvoir l'importance de l'éducation pour l'avenir du Nouveau-Brunswick, sous le thème «L'éducation, un projet de société».

La Fédération étudiante exige une réforme du Conseil des gouverneurs et un poste d'ombudsman

14 juin 2013

Dans la foulée des événements médiatisés cette semaine, la Fédération des étudiants et étudiantes du Centre universitaire de Moncton (FÉÉCUM) demande au Recteur de l'Université de Moncton, M.Raymond Théberge, de prendre des moyens concrets pour assurer la transparence de l'institution et restaurer la confiance publique en elle, et ce, dans les jours à venir. Pour la Fédération étudiante, cette démarche doit inclure une réforme du Conseil des gouverneurs et la création d'un poste d'ombudsman ou défendeur des droits étudiants.

Dans la foulée du livre-choc de Serge Rousselle, la Fédération voit l'opportunité de réitérer ses demandes

11 juin 2013

Cette semaine, Serge Rousselle lançait Pris en flagrant délit, son plus récent ouvrage détaillant un cas récent de malfaisance procédurale au sein de la plus haute instance de l'Université de Moncton, où il appelle à la fin d'une culture de confidentialité et au besoin d'un poste d'ombudsman pour mettre fin à la corruption et l'arbitraire au sein de l'institution. La Fédération des étudiants et étudiantes du Centre universitaire de Moncton (FÉÉCUM) appuie les conclusions de M. Rousselle, conclusions soutenues par la Fédération depuis déjà longtemps et pour lesquelles elle applaudie l'auteur.

5 juin 2013

Lors de la dernière assemblée générale annuelle du Front Commun pour la Justice Sociale (FCJS), la Fédération des étudiants et étudiantes du Centre universitaire de Moncton (FÉÉCUM) proposait que ce dernier inclut les étudiants et étudiantes comme groupe vivant en pauvreté dans ses luttes et revendications du FCJS pour la réduction de la pauvreté. Adoptée à l'unanimité, il s'agit d'une première collaboration entre les deux organismes.

Les étudiants manifestent leur mécontentement

13 avril 2013

Ce samedi matin, le Conseil des Gouverneurs de l'Université de Moncton, malgré plusieurs votes contre, adoptait un budget imposant une augmentation des droits de scolarité de 149$ aux étudiants canadiens (2,8% d'augmentation pour un total de 5442$) et de 999$ aux étudiants internationaux (11,1% d'augmentation pour un total de 9972$). Des membres de la Fédération des étudiants et étudiantes de l'Université de Moncton (FÉÉCUM) ont conduit une manifestation au Pavillon Léopold-Taillon en début d'après-midi pour faire connaitre leur frustration.

La FÉÉCUM brise le silence pour dénoncer des hausses faramineuses des droits de scolarité

11 avril 2013

Ce samedi 13 avril, le Conseil des Gouverneurs de l'Université de Moncton se réunira pour adopter un budget qui augmentera de 150$ les droits de scolarité des étudiants canadiens – le maximum alloué par le gouvernement provincial, soit 2,8% d'augmentation – et de 1000$ – une augmentation incroyable de 11,1% – ceux des étudiants internationaux, pour ne rien dire de la hausse des frais de logement qui devrait considérablement affecter cette dernière population. La Fédération des étudiants et étudiantes du Centre universitaire de Moncton (FÉÉCUM) prépare une manifestation pour s'opposer à ces écrasantes augmentations.

26 février 2013

Les nouveaux membres du conseil exécutif de la Fédération des étudiants et étudiantes du Centre universitaire de Moncton (FÉÉCUM) débuteront bientôt leur mandat pour la prochaine année académique. Pendant deux jours consécutifs, les étudiant.e.s du campus de Moncton ont exercé leurs droits démocratiques par l'entremise d'Internet, une stratégie qui assure l'accès au vote à un plus grand nombre de membres, maximisant ainsi la participation aux élections de la Fédération étudiante. Cette année, 1208 étudiant.e.s ont voté, représentant 31,6% de la masse étudiante.

Les étudiants porteront aussi un geste symbolique pour se libérer de leurs dettes

21 janvier 2013

La Fédération des étudiants et des étudiantes de l'Université de Moncton (FÉÉCUM) organise et vous invite au lancement d'une vidéo de sensibilisation contre l'endettement étudiant le mercredi 23 janvier prochain à 11h30 au café-bar étudiant Le Coude au Centre étudiant, événement pendant lequel la Fédération libérera aussi des étudiants de leur dette de façon symbolique.

Nous joindre

Heures de bureau de la FÉÉCUM
De 8h à 16h du lundi au vendredi
Local B-101 du Centre étudiant

Adresse postale
La Fédération des étudiantes et étudiants du Campus universitaire de Moncton
Centre étudiant
Centre universitaire de Moncton
Moncton, NB
E1A 3E9

Téléphone: 506-858-4484
Télécopieur: 506-858-4503